Mouvement international de Réconciliation

12 janvier 2015

Communiqué

Face aux violences terroristes commises ces derniers jours à Paris, les membres du MIR veulent exprimer leur compassion aux familles des victimes de ces violences.

Nous réaffirmons que, pour nous, il n'y a pas de violence en Dieu, que Dieu appelle tous les êtres humains au refus radical de la violence et qu'aucune violence ne peut être justifiée et surtout pas celles commises au nom de Dieu.
Nous voulons aussi réaffirmer notre refus de tout racisme et notre engagement à lutter fermement contre l'antisémitisme et l'islamophobie.

Les réseaux Espérance

Les réseaux Espérance, c'est quoi ? un esprit et des lieux où se retrouvent à l'aise des personnes qui éprouvent le désir de ne plus séparer les trois dimensions de leur vie : la personne, la communauté, et la société. René Macaire (1916-1993) a été leur initiateur. Il avait distingué, sans les séparer, les valeurs que cette démarche met en jeu, en prenant comme symbole les cinq doigts de la main, inséparables et complémentaires entre eux :
- dimension communautaire donnée à sa vie ;
- sens de la coresponsabilité des actes de chacun ;
- attention portée au plus démuni, premier critère de développement ;
- attitude écologique en harmonie avec la nature, et vie simplifiée ;
- comportement non-violent dans toutes les relations.
Ces valeurs de transformation de l'être trouvent toute leur force dans l'ouverture en profondeur à "plus grand que soi", quel que soit le nom que chacun lui donne dans son éveil intérieur, en marche vers une vérité qui nous dépasse tous.

Disponible en téléchargement :

le bulletin n° 133 des réseaux Espérance

Fêtes franciscaines

19 novembre - Sainte Agnès d'Assise

agnes-d-assise

Née à Assise en 1197, Catherine rejoignit sa sœur Claire au monastère bénédictin de Saint-Ange de Panso près d'Assise, le 4 avril 1212, pour vivre elle aussi sous la conduite de François d'Assise. Elle résista courageusement à sa famille qui voulait l'arracher de ce monastère ; c'est à la suite de cette lutte que François lui donna le nom d'Agnès, en souvenir de la jeune martyre qui résista à ses bourreaux. Peu après avec l'autorisation de l'Evêque Guido, François installe les deux sœurs à Saint-Damien. En 1219, Agnès est nommée, à Florence, abbesse d'un monastère de Bénédictines rattachées à la Règle de Saint-Damien. La séparation fut pénible pour Agnès, mais elle s'en remet à Dieu et poursuit sa tâche sans défaillir ; elle établira plus tard la vie franciscaine dans deux autres monastères, à Mantoue et à Venise. Lorsqu'elle appris que la fin de Claire était proche, elle revint à Assise pour l'assister. Trois mois plus tard, le 16 novembre 1253 elle rejoignait sa sœur dans la vie éternelle. Son corps fut inhumé à saint Damien et transféré dans la basilique sainte Claire en 1260. Le Pape Benoît XIV autorisa son culte en 1751.

(extrait d'une lettre d'Agnès à sa sœur Claire : Agnès a été envoyée au monastère de Florence et pense ne jamais revoir Claire, mais elle revint à Assise au moment de la fin de Claire)

"Me voilà séparée corporellement de vous et de mes sœurs, avec qui je me croyais unie à la vie et à la mort en ce monde. Mais je vois bien que je me suis trompée. O mes excellentes sœurs, aidez-moi, je vous prie, par vos pieuses prières. O très douce mère et dame, que vous dire, puisque vous, mes sœurs, je n'es père plus vous revoir corporellement ?"

Dans l'immédiat

Events

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.