Missionnaires de la Royauté du Christ

 

Dans quels pays sommes-nous implantées?

Nous sommes présentes  avec environ 2600 membres
- dans 35 pays du monde : Australie, Allemagne, Angleterre, Argentine, Belgique, Biélorussie, Brésil, Burundi, Bulgarie, Canada, Chine, Corée, Congo, Croatie, Colombie, Equateur,  Etats-Unis, France, Hongrie, Italie, Irlande, île Maurice, Japon, Luxembourg, Malawi, Mexique, Nouvelle-Zélande, Philippines, Pologne, Rwanda, Soudan, Suisse, Togo, Ukraine, Venezuela.
- répartis en zones ou groupes diocésains. En France, l'Institut compte actuellement 19 Missionnaires réparties surtout dans l'Est, le Luxembourg, la région parisienne, mais aussi l'ouest,  le centre et le midi.

Comment vivons-nous? Quel est notre projet de vie?

Nous vivons en plein monde, en étant à la fois des femmes de solidarités et de ruptures, des femmes essayant de vivre une présence évangélique au coeur du monde, sans être des inconditionnelles de ce monde."Etre avec " les hommes ne signifie pas pour nous "être comme tout le monde".Il s'agit bien "d'être avec", mais "autrement".

Nous vivons
- là où la vie nous a placées
- dans des milieux sociaux les plus divers
- exerçant des professions différentes
- assumant nos responsabilités et nos engagements dans le monde et dans l'Eglise.

Notre projet de vie en Institut nous engage à vivre un amour passionné de Dieu et du monde.Un temps de formation dans notre milieu habituel nous y prépare pendant quatre ans, avant la première profession.
Par amour pour la vie nous répondons à l'appel de Dieu par
- le choix des Conseils évangéliques:célibat, pauvreté, obéissance.
- une vie de prière nourrie du quotidien, de l'écoute et du partage de la Parole de Dieu
- des temps de partage et de vie fraternelle, chaque mois, avec les autres membres de l'Institut.

Quelle est notre spiritualité?

La spiritualité franciscaine oriente notre vie.
Avec François d'Assise, nous voulons être
- des mineures, des serviteurs
- des artisans de justice et de paix
- des porteurs de joie et d'espérance

Comment réalisons-nous la synthèse entre sécularité et consécration?

Voilà un travail de toute une vie.
Prendre à coeur le sort du monde tout en répondant à un appel personnel de Dieu, cela veut dire pour nous:
- tendre vers une maturité d'esprit et de coeur exceptionnelle
- vivre une présence évangélique discrète en tous milieux
- assumer les risques de toute vie humaine en partageant nos peines et nos valeurs avec nos frères.
- se sentir responsables de la fidélité à l'Institut
- accomplir notre engagement temporel selon Dieu dans notre 21e siècle.

Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Fêtes franciscaines

28 mars - Bienheureuse Jeanna-Marie de Maillé, IIIe Ordre
1331-1414

jeanne marie de maille 47 01Jeanne-Marie de Maillé naquit en 1331, à Luynes, près de Saint-Quentin de Touraine. Dès le plus jeune âge elle se faisait remarquer par sa piété, surtout envers Marie. Sa mère lui recommanda comme confesseur un frère franciscain du couvent de Tours. Bien qu'elle désirât garder la continence, elle fut mariée, malgré elle, au jeune baron Robert de Silly qui était lui aussi pieux et respectueux des engagements de son épouse. Tous deux menèrent une vie vertueuse et soucieuse de partage avec les pauvres.

Devenue veuve, après seize ans de mariage, Jeanne-Marie fut chassée du château de Silly par la famille de son mari qui lui reprochait de dilapider la fortune. Elle se réfugia au château paternel, elle y continua plus que jamais sa vie de charité et de prières. Elle renonça à tous ses biens reçut l'habit du Tiers-Ordre de saint François et s'en alla vivre dans une cabane adossée au couvent des Frères mineurs de Tours, où elle mena une vie de pénitence, de contemplation continuelle et de pauvreté, jusqu'à mendier son pain. Sa vie fut toute remplie de l'amour de Dieu et du dévouement au prochain.

Beaucoup de personnes, recourraient à ses conseils et à son intercession. Ainsi le roi de France, Charles VI, de passage à Tours, vint consulter la célèbre pénitente qui l'invita à libérer certains prisonniers, à accorder aux autres les secours d'un aumônier. Elle mourut à Tours, à l'âge de 82 ans, le 28 mars 1414, et fût inhumée dans l'église des Cordeliers.

Seigneur Jésus, ami des humbles, tu as comblé de tes dons la bienheureuse Jeanne-Marie, toute dévouée aux pauvres. Accorde-nous de l'imiter dans notre attachement à toi et l'amour de nos frères. (orasion de la fête de la bienheureuse Jeanne-Marie)

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.